"Collecter la mémoire arménienne" : première étape

Publié le par PV

Le Comité de pilotage de notre projet "Collecter la mémoire arménienne" s'est réuni le 13 juillet 2006 aux Archives Départementales 13 Gaston Defferre à Marseille. Nous y avons défini une convention tripartite entre le Conseil Général des Bouches du Rhône, le Cnrs et l'association Paroles Vives. Cette convention a pour objectifs d'établir et encadrer la réalisation des enquêtes par l'association PV, la numérisation des enregistrements sur la plate forme technique de la phonothèque (UMS Cnrs) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (http://phonotheque.mmsh.univ-aix.fr/), et enfin le dépôt et la conservation de ce fonds sonore inédit aux Archives Départementales (http://www.cg13.fr/modes-de-vie/culture/archives.html).

Au cours de ce comité fut également établi le contrat de cession de droit passé entre les informateurs et l'association aux cours des entretiens. Ce contrat permet, d'une part, d'informer les personnes interviewées sur la destination de leur parole et, d'autre part, la transmission de ce patrimoine oral aux différents publics des Archives. De multiples forme de restitution non commerciales (conférences, expositions) pourront ainsi puiser dans la richesse des matériaux collectés. Pour la rédaction de ce contrat nous nous sommes basés sur les travaux des journées de l'AFAS (http://afas.imageson.org/ ) à la MMSH d'Aix en Provence ("La valorisation des archives sonores : le documentaliste, le juriste et le chercheur", les 21 et 22 novembre 2005 (http://afas.imageson.org/document187.html) et sur les conseils des services compétents des Archives Départementales 13.

Plusieurs entretiens ont déjà été réalisés dans le quartier du Verduron (15ème arr.) à Marseille et font l'objet d'un traitement documentaire dans les services de la MMSH d'Aix en Provence.

Un second comité de pilotage est prévu pour le mois d'octobre 2006. il devrait traiter des premiers résultats de cette campagne de collectage et les perspectives pour 2007.

Les personnes qui désirent déposer leur mémoire des quartiers arméniens à Marseille et dans les Bouches du Rhône peuvent prendre contact directement avec l'association : parolesvives@free.fr

Publié dans Enquêtes

Commenter cet article