Quand le patrimoine culturel immatériel rencontre le patrimoine matériel...

Publié le par PV

 

Le 25 juin 2010, les chercheurs de Paroles Vives sont intervenus pour parler de leurs diverses expériences de collecte et de restitution de la mémoire orale au cours de la journée de restitution du projet "Passeurs de Mémoires" mené par Unis-cité. Suite à une discussion sur ces expériences avec Jacqueline Ursch, directrice des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, l'idée a germé de développer un projet à plusieurs niveaux venant nourrir un objectif global : établir du lien entre archives documentaires, mémoires et archives orales, territoire d'Arenc et usagers du territoire. De cette discussion est né le projet intitulé "Quelles archives pour quel(s) territoires ?" porté par l'association Paroles Vives.

 

Jusqu’en 2006, les Archives départementales des Bouches-du-Rhône étaient situées rue Saint-Sébastien à Marseille. A l'étroit, la collectivité locale décide de construire un bâtiment. Un pôle de développement culturel regroupant les Archives et la Bibliothèque départementales a vu le jour. Il est implanté en zone portuaire, au sein du périmètre d'Euroméditerranée, secteur de croissance économique et urbaine. Parallèlement à ce déménagement, les Archives départementales développent un actif service de médiation. Cette situation au sein de ce territoire soulève différentes interrogations liées aux personnes traversant et habitant ce quartier. Sur cette zone en pleine mutation, qu’en est-il des pratiques et des représentations du quartier des usagers, nouveaux ou anciens, habitants ou travailleurs ? Inauguré en 2007, comment s’approprient-ils ou se sont-ils appropriés ce nouvel édifice, conçu pour faciliter l’accès et la déambulation ? Comment faciliter l’ancrage de ce bâtiment sur un territoire encore mal identifié et dont la définition est encore mouvante et incertaine ?


 

Objectifs de ce projet : 

Accompagner les Archives départementales des Bouches-du-Rhône dans leur processus d’implantation en les aidant à mettre en place des actions adaptées aux différents publics susceptibles de fréquenter leur service.

Développer la curiosité des habitants et usagers du territoire pour les inciter à découvrir les Archives départementales.

Valoriser le quartier par la participation des usagers à la constitution d’un patrimoine sur ce quartier d'Arenc.

Recueillir la mémoire, le passé du quartier (collecte récits de vie, pratiques des habitants, travailleurs et autres usagers).
 

 A travers une collecte de la mémoire vivante des différentes personnes parcourant ce quartier, la seconde idée de ce projet est de valoriser la participation des témoins, de mettre en dialogue témoignages oraux et documents matériels. En outre, suscitant la curiosité des usagers du quartier, le but est de tisser un fil d’Ariane entre les différentes dimensions du quartier et cet espace de patrimoine qui fait dorénavant partie de leur territoire. Pour ce faire, deux partenariats : l'un avec la Compagnie des Rêves Urbains, permet d’organiser des ateliers-balades urbaines thématisées en passant par la visite des Archives ; l'autre avec la Phonothèque de la Maison méditerranéenne des Sciences de l'Homme, expert de l'archive orale pour tout ce qui concerne la conservation et la diffusion.

 

Plus précisément, ce projet décline ainsi 2 grandes étapes, l'une de collecte, environ une trentaine d'heures d'enregistrement libre de droit et documentées seront déposées dans les fonds des Archives départementales et les fonds de la Phonothèque. La seconde conçue et développée par La Compagnie des Rêves Urbains, s’appuie sur la collecte des récits de vie et des récits de pratique des personnes de ce territoire. Il s'agit d'une valorisation croisée, à savoir à partir de la mémoire orale, Paroles Vives repère l'émergence de thématiques fortes sur le quartier. Ces thèmes permettent de concevoir la trame de l'atelier. Par la suite, une recherche des sources documentaires conservées dans les fonds des Archives départementales est réalisées par les services des Archives. Le déroulement de l'atelier s'appuie sur un étroit dialogue entre extraits sonores des entretiens et documents visuel ou textuels archivés. Les participants aux ateliers traversent ces bouts de l'histoire et de ce territoire intriqués entre mémoires et documents.

 

La deuxième série d'atelier se clôture à la mi-juin 2013. Le public des ateliers sont des Arenc-6810.JPGhabitants et des salariés travaillant sur ce territoire d'Arenc. L'atelier se déroule pour une première partie en salle avec des écoutes et la découverte de documents originaux conservés aux Archives, puis une marche est proposée pour découvrir l'espace territorial ponctuée d'éléments historiques, d'observations et d'extraits des mémoires sur le quartier.


ArencBache100x200cm-LowRes.jpgA cette occasion, dans les lieux dont les usagers ont participé ou participent à ces ateliers, le service culturel des Archives en collaboration avec Paroles Vives et La Compagnie des Rêves Urbains a conçu un panneau d'exposition accroché dans ces lieux.

A cette phase, seuls les usagers des sites peuvent en bénéficier. Il faudra attendre les journées européennes du Patrimoine 2013 pour flâner dans le quartier découvrir des reproductions de documents d'archives, lire des citations des entretiens et écouter via des QRCode des extraits sonores.

 

 

flashez  qrcode-1.png ou cliquez  La digue du large, la jetée 

 

 

flashez  qrcode-3.png ou cliquez La Joliette



La troisième et dernière phase de valorisation démarrera aux environs de la mi-septembre 2013, la dernière tranche d'ateliers sera proposée comme précédemment aux personnes de ce quartier (habitants, salariés, étudiants) avec un événement ouvert à tous pour les JEP. En effet, un jeu de piste aboutissant à un autre sur le parvis des Archives seront proposés à tous participants et curieux de l’histoire de ce quartier, de Marseille.

Une histoire conjuguée au pluriel comme les sources et documents matériels et immatériels le démontrent.



Pour être tenu plus particulièrement au courant de ce projet et de l'événement d'automne, n'hésitez pas à nous contacter contact[a]parolesvives.org objet : AD13 ou la Compagnie des Rêves Urbains. Vous pouvez aussi nous laisser vos commentaires ou nous informez sur de semblables expériences.

Publié dans Restitutions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article